De tout cœur je vous souhaite la meilleure année 2021 dans ce contexte plein d’incertitudes sur notre santé, nos libertés d’aller et venir et pour certains sur la survie de leur activité. Ne perdons ni raison ni patience ; mettons tout en œuvre pour préserver notre santé et celles de nos enfants ; c’est le bien le plus précieux car c’est d’elle que dépend votre forme physique et mentale, et cette sensation merveilleuse de se sentir bien dans son corps et dans sa tête pour avoir les ressources et l’énergie pour accomplir tous nos projets. Et il y en a tant à mener si nous voulons « un monde d’après » plus beau, plus propre, plus juste, plus solidaire, plus vivable, plus sobre mais plus joyeux !

Je rêve ?? Mais après la relecture du livre du chercheur INRA et nutritionniste Christian Remezy (livre écrit en 2010 !) ;  j’ai encore la certitude que tout cela est possible et que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir vivre, penser et consommer autrement!

Je vous livre quelques lignes de l’avant-propos de ce livre « l’alimentation durable pour la santé de l’homme et de la planète » édité chez Odile Jacob pour vous faire rêver avec son auteur ! et peut-être vous inviter  à lire cet ouvrage qui vous donnera des pistes de bonnes résolutions du moins dans le domaine de votre alimentation pour 2021.

« J’ai fait un rêve étrange ; c’était dans un avenir assez lointain, peut-être vers les années 2050. L’état de santé des populations était devenu excellent. De nombreuses pathologies avaient quasiment disparue, les gens ne souffraient plus d’hypertension, de diabète, de maladies cardio-vasculaires ; l’ostéoporose ou diverses maladies inflammatoires étaient devenues des affections rares, même la fréquence de nombreux cancers avaient fortement chuté. Transformation encore plus étonnante, ni dans les photos de famille, ni dans les lieux publics, ni à la ville comme à la campagne, on ne trouvait d’enfants, de femmes ou d’hommes en surcharge pondérale. Des vieillards souriants et alertes accompagnaient à pied des enfants épanouis et insouciants.

Les villes s’étaient imprégnées de nature, la qualité de l’air était bonne, les nuisances sonores très faibles. Des habitations écologiques abritaient une population cosmopolite, regroupée en quartiers qui offraient un très grand nombre de services alimentaires, artisanaux, commerciaux, culturels. En plus des villes  animées, bien aménagées et très peu polluées, vous ne pouvez pas imaginer à quel point les campagnes en France et dans bien des pays étaient devenues belles ! »…

Et parce que vous avez envie de faire plaisir aux vôtres et à vos amis voici  Une recette « zéro déchet » très gourmande car sobriété et alimentation durable riment avec saveurs et bonheur de partager.

Suivez moi...